Accès Adhérents



Vous avez oublié votre identifiant ou mot de passe? contact@hautbois-afh.fr
Concerts   Faites-nous part des concerts que vous organisez, auxquels vous participez. Nous nous ferons un plaisir de les annoncer dans notre rubrique ConcertObois.
Les éditions de l'AFH   Deux CD, l'un consacré à la musique pour hautbois et piano du XXème siècle, l'autre consacré aux bandes de hautbois sont en vente aux adhérents. Rendez-vous à la rubrique "BOUTIQUE AFH".
:Accès à la partie réservée aux adhérents   Vous souhaitez accéder à la partie du site réservée aux adhérents et vous n'avez pas de mot de passe : contactez-nous par mail à l'adresse contact@hautbois-afh.fr
Concerts   Faites-nous part des concerts que vous organisez, auxquels vous participez. Nous nous ferons un plaisir de les annoncer dans notre rubrique ConcertObois.
Les éditions de l'AFH   Deux CD, l'un consacré à la musique pour hautbois et piano du XXème siècle, l'autre consacré aux bandes de hautbois sont en vente aux adhérents. Rendez-vous à la rubrique "BOUTIQUE AFH".
:Accès à la partie réservée aux adhérents   Vous souhaitez accéder à la partie du site réservée aux adhérents et vous n'avez pas de mot de passe : contactez-nous par mail à l'adresse contact@hautbois-afh.fr
Concerts   Faites-nous part des concerts que vous organisez, auxquels vous participez. Nous nous ferons un plaisir de les annoncer dans notre rubrique ConcertObois.
Les éditions de l'AFH   Deux CD, l'un consacré à la musique pour hautbois et piano du XXème siècle, l'autre consacré aux bandes de hautbois sont en vente aux adhérents. Rendez-vous à la rubrique "BOUTIQUE AFH".
:Accès à la partie réservée aux adhérents   Vous souhaitez accéder à la partie du site réservée aux adhérents et vous n'avez pas de mot de passe : contactez-nous par mail à l'adresse contact@hautbois-afh.fr
Concerts   Faites-nous part des concerts que vous organisez, auxquels vous participez. Nous nous ferons un plaisir de les annoncer dans notre rubrique ConcertObois.
Index de l'article
Historique du Hautbois
Page 2
page4
page5
page6
page7
page8

 

AJOUT DE CLEFS

La fin du dix huitième siècle et le début du siècle suivant voient l’apparition de nouvelles clefs, et la coexistence de différents systèmes, les facteurs allemands étant plus favorables aux nouveaux mécanismes que leurs collègues français.

Les clefs additionnelles seront très diverses selon les facteurs, selon les matériaux employés, ou les différentes formes des pattes, des touches ou des tiges, et par les modes différents de fixation.

Aux clefs de do # grave et de mi bémol grave  s’ajoutent deux clefs jugées « indispensables pour jouer juste » : celles de fa et de do grave -servant à la justesse du doigté de si grave-, puis celles de do médium, de si bémol médium, de fa #, de sol #, ainsi qu’ une clef d’octave.
Certaines clefs pouvant être doublées (si bémol médium, fa, mi bémol), nous pouvons parler de hautbois à 11, 12 ou 13 clefs.

Ces clefs peuvent être ajoutées à des instruments anciens (notamment au moyen de manchons) ou au contraire, équiper des instruments nouveaux, tournés en conséquence avec des anneaux tronqués.



LE HAUTBOIS A 13 CLEFS


D’allure massive et doté d’un mécanisme conséquent, cet instrument  dû au facteur autrichien  Koch est décrit par Sellner dans sa célèbre méthode.
Il est doté des clefs de si grave, ut grave, ut # grave, ré # grave, mi bémol (à double effet), fa médium (à triple effet), fa # médium, sol  # médium, si bémol médium (à double effet), ut médium et d’une clé d’octave. De plus, le pouce gauche actionne une clé de si grave et une branche à double effet de fa.
 En outre, le haut du corps supérieur est muni d’une pompe coulissant afin de permettre un meilleur accord.
Cet instrument représentera longtemps la facture germanique

 Menu_leHautbois_historique-3
Hautbois Schott avec pompe


 LE HAUTBOIS FRANCAIS

 
L’école française du dix neuvième siècle hérite de la facture classique de Delusse, très svelte sur lequel une élégante cléterie (variable selon les facteurs) semble naturellement épouser le tube.

La création du Conservatoire de Paris en 1793, fait de Paris un centre d’innovation pédagogique et provoque une stimulation de la facture instrumentale

Bénéficiant des recherches acoustiques de Boehm, les facteurs du dix-neuvième siècle, particulièrement Brod et les Triebert, vont faire évoluer le hautbois qui va devenir un instrument proche de celui que nous jouons.

Les systèmes Triebert
L’évolution du hautbois de Triebert se traduit entre 1840 et 1878, dans ses modèles du « système 3 » au « système 6 »: le tube abandonne ses protubérances pour prendre une apparence plus élancée, la conicité est rétrécie, les doubles trous sont délaissés ainsi que la lèvre interne au pavillon. De nouvelles clefs  sont ajoutées (clef d’octave, double effet du mi bémol, clef de si bémol grave, clefs de cadences,…), certains trous déplacés. 

A développer : caractéristiques des systèmes 3, 4, 5 et 6

Menu_leHautbois_historique-4
Le « système Conservatoire »

menu_lehautbois_historique-5Le hautbois moderne